EN DIRECT DU XXIème SIECLE

Accueil du site > 2000 > « L’EUROPEEN LE PLUS MODERNE... »

« L’EUROPEEN LE PLUS MODERNE... »

lundi 15 janvier 2007, par gerald cusin


J’ai hésité à intituler la rubrique de ce mois : « Cet été, les cloches sont retournées à Rome ». Qu’on en juge : A l’heure où j’écris, les médias annoncent ainsi les journées mondiales de la jeunesse catholique : 600.000 jeunes venus de 130 pays, 1,5 millions de participants aux cérémonies, 70.000 Français, 75 évêques, … « une vraie quête de spiritualité », … « toutes les catégories sociales sont représentées », selon L. Laloux, universitaire, spécialiste de la religion catholique, auteur d’une thèse sur « le Renouvellement de l’apostolat laïc en France depuis Vatican II ». Malgré tout, pour assurer la participation, les JMJ(C) - depuis deux ans - ont été déplacées des « Rameaux » - époque à laquelle aucun jeune ne se déplaçait -, aux vacances d’été. Diable !, aller à Rome pour 2100F la semaine tout compris (même si on est logé de manière très inconfortable, comme l’observaient deux parisiens interrogés à ce sujet), cela vaut bien une messe !. Dans le train , une jeune fille déclare « appréhender un peu les catéchèses tous les matins », « s’il y a trop de théologie et qu’on sature, c’est pas grave, on ira prendre un petit café et se balader dans les rues entre amis » ajoute un autre, « j’ai prévu une journée pour aller en stop à la plage ! » lance un troisième. [1]

N’omettant aucun détail, TF1 annonçait il y a quelques jours que 12 000 WC avaient été mis en place ! Evidemment, ce serait facile de dire que cela ne fait qu’un cabinet pour 125 cul bénis. Rassurez-vous, je ne vais pas tomber dans la facilité, ce n’est pas mon genre. Par contre, on ne nous dit pas si l’eau qui coulera des chasses a été consacrée, mais on peut peut-être l’espérer : lorsque après la communion, le « transsubstanté » accomplira, comme disait naguère les anticléricaux « sa promenade intestinale », il ne faut pas qu’il atterrisse n’importe où. Ce n’est pas moi qui insiste, cependant - toujours dans le Parisien, mais là du 16 août dans la rubrique « Vivre mieux ( ?) » -, Céline, 21 ans, étudiante en psychologie (re ?) croit bon d’ajouter : « J’avais déjà vu Jean-Paul II à Paris en 1997 et, à chaque fois, ça me prend aux tripes ». Imaginez l’horreur de 600 000 jeunes pris aux tripes en même temps, au moment où l’autre apparaît à son petit balcon..., 12 000 WC pris d’assaut !, A côté de ça, Mixtion impossible 2, c’est de la roupie de sansonnet : On peut se poser la question : Est-ce que ces cathos sont logiques ? [2]

Le Parisien continue : « Aujourd’hui, ce n’est plus ringard d’être chrétien », jubile le Père Stanislas Lalanne, porte-parole des JMJ pour les pays francophones. « Les JMJ reflètent la diversité d’une génération qui, certes, va très peu à la messe le dimanche, mais n’en est pas moins en quête de sens et de repères. Or à chaque fois, il se passe quelque chose de très important entre ces jeunes et le pape, vieil homme fatigué qui joue en quelque sorte un rôle de père ».

Merci pour les pères !. Vous vous voyez, pères mes frères, être obligés de vous promener avec la kippa blanche et la robe de chambre assortie, pour jouer votre rôle ? C’est pour le coup que votre fille ne voudrait plus que vous l’accompagniez jusqu’au lycée.

Allons plus loin. Ainsi, la jeunesse irait interroger Jean-Paul II - notre très-saint repère le pape - pour trouver du « sens à la vie » !. Cela laisse rêveur. Jean-Paul II dans le rôle du père noble, pas ringard, offrant le visage de la modernité, moi je veux bien. Après tout, n’est-il pas l’auteur de la célèbre encyclique avant-gardiste « Pilulam et capotam interdico » ?, le chef de la communauté futuriste qui considère que tous les hommes ne sont que des moutons qui doivent suivre la houlette du berger - détenteur unique d’une vérité absolue qu’on ne saurait remettre en cause ? -, l’hallucinant visionnaire qui considère qu’une femme violée par une dizaine de soudards doit accepter (avec joie) le fruit de ses entrailles, et renoncer à l’avortement ? ..., la liste serait longue.

Ce n’est ni plus ni moins, que le nouveau grand timonier, le lumineux phare de l’humanité et surtout de sa jeunesse. « L’européen les plus moderne, c’est vous pape Pie XII » avait écrit (ironiquement ?) Apollinaire. A y regarder de plus près, pourquoi les médias, et par conséquent les pouvoirs s’efforcent-ils ainsi de promouvoir le retour aux religions en général, et au christianisme en particulier ? Pourquoi entraînent-ils la jeunesse vers ce message de soumission qui va dans l’ordre naturel des choses : les riches à leur place, les pauvres à la leur, et les banques seront bien gardées. Poser la question, c’est en quelque sorte y répondre.

Qu’ils y arrivent est une autre paire de manche. Même si, il faut le reconnaître - au grand dam non pas seulement des libres penseurs, mais du progrès humain en général -, ils obtiennent quelques succès dans la mise en œuvre de leur programme en trois points : drogue idéologique, drogues chimiques, et décervelage par l’intermédiaire de la destruction de l’instruction.

Décidément, j’ai bien fait de ne pas intituler la rubrique de ce mois, « cette été, les cloches sont retournées à Rome », car les jeunes ne sont pas responsables des pièges dans lesquels les tenants du vieux monde et leurs valets veulent les faire tomber.

Notes

[1] Le Parisien du 15/8/00

[2] d’accord, c’est faible ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette