EN DIRECT DU XXIème SIECLE

Accueil du site > 1999 > Comme la Lune ...

Comme la Lune ...

lundi 15 janvier 2007, par gerald cusin


Voir en ligne : laboratoire de zététique

« Le superstitieux est au fripon ce que l’esclave est au tyran. Il y a plus encore ; le superstitieux est gouverné par le fanatique, et le devient. (...) Il est difficile de marquer les bornes de la superstition. Un Français voyageant en Italie trouve presque tout superstitieux, et ne se trompe guère. L’archevêque de Cantorbéry prétend que l’archevêque de Paris est superstitieux ; les presbytériens font le même reproche à M. de Cantorbéry, et sont à leur tour traités de superstitieux par les quakers, qui sont les plus superstitieux de tous aux yeux des autres chrétiens. » [1]

La superstition, il n’est pas un d’entre nous qui ne la combatte partout où il la déniche, et c’est avec raison. Si je vous dis que la pleine Lune déclenche les accouchements : nombre d’entre vous ni verrez sans doute rien à redire, tant il vous semble avoir des exemples vivants, des preuves de ce fait. ET BIEN , VOUS AVEZ TOUT FAUX, et vous sombrez dans la superstition la plus profonde pour avoir gobé une idée toute faite.

C’est en tous les cas ce que tend à prouver un ami de la Libre Pensée, François Deumier, membre du cercle zététique [2] . Ce dernier nous a fait parvenir une copie d’un courrier adressé à TF1 à propos de « Y a pas photo ». Les responsables ( ?!) MM Bataille et Fontaine avaient le 15 mars dernier consacré cette émission aux rumeurs. Ils présentaient justement comme une vérité absolue l’influence de la lune sur les comportements.

Voici ce qu’écrit notre ami à ce sujet. Comme il a une plume vigoureuse, tout ceci se passe de commentaires : « (...) Tout ce qui a été dit sur l’effet présumé de la lune témoigne d’une absence la plus totale de culture scientifique et d’une maîtrise quasi nulle du dossier. Je tiens à votre disposition toute une série d’article parus dans des revues scientifiques, psychologiques et médicales internationales à comité de lecture et non pas des rumeurs colportées par quelques sages-femmes illuminées, quelques inspecteurs de police ahuris ou quelques coiffeurs mystiques. Elles montrent que la lune n’a pas le moindre effet sur les comportements et que les pseudo-explications basées sur l’analogie entre l’effet de la lune sur les marées et sur les hommes feraient hurler de rire un étudiant de DEUG de physique.

Vous avez en effet évoqué la force des marées. Selon vous, la lune favoriserait les naissances et c’est normal, puisqu’elle provoque des phénomènes aussi puissants que les marées. Etudions cette allégation.

Lors d’un accouchement, la force de marée exercée par le médecin-accoucheur sur le bébé est 80 000 fois plus forte que celle exercée par la lune. Mais le calcul, d’une simplicité évidente, serait sans doute trop compliqué pour des journalistes, même riches et célèbres. Quoiqu’il en soit, le phénomène de marées est plus complexe qu’il n’y paraît et est incompatible avec les allégations liées à la lune, dans la mesure où il est semi-diurne et où ses prétendus effets sur les comportements devraient se faire sentir sur cette base (Myers, 1995).

D’autre part, les marées n’existent que parce qu’il existe une différence d’attraction entre les deux points extrêmes du globe terrestre. Regardez un verre plein et vérifiez si vous observez des marées dans ce verre. Il ne reste donc pas grand chose de la mystérieuse force lunaire quand on connaît les bases élémentaires de la physique. D’une façon générale, toutes les autres raisons évoquées par les adeptes de l’influence lunaire ne résistent pas à l’analyse (Campbel, 1982 ; Culver et al, 1988). Mais si on ne dispose d’aucune explication théorique, rien ne dit que le phénomène n’existe pas. Cependant il est nécessaire de vérifier s’il est réel, en appliquant une méthodologie expérimentale objective et rigoureuse.

Alors, reprenons les principales études sur la lune.

Pas d’effet de la lune sur les homicides (Campbell & Beets, 1978 ; Pokorny 1 Jachimczyk, 1974), ni sur les agressions (Russel & Dua, 1983 ; Russel & De Graf, 1985 ; Simon, 1998), ni sur la violence en général (Frey et al., 1979 ; Wagner & Almeida 1987 (...)) ; ni sur les accidents de la route (Templer et al., etc.), ni sur les accidents d’avion (Kelly et al.), ni sur les accidents au sens large et les admissions aux urgences, (...) ; ni sur les admissions en psychiatrie ; ni sur les mises en isolation des malades internés en psychiatrie (Mason, 1997) ; ni sur l’agitation et les comportements « anormaux » au sens large des personnes hospitalisées (Fitzhugh et al, 1980, etc.) ; ni sur les consultations pour dépression ou anxiété (Wilkinson et al., 1997) ; ni sur les overdoses (Sharfman, 1980) ; (...) ni sur les naissances (Nalpka et al 1983, Martens et al., 1988, Trap et al., 1989, Strolego et al., 1991, Kelly & Martens 1994, Periti & Bagliotti, 1994, Ytterstad & Brenn 1997, Siffointe, 1998) (....), ni même sur le cycle menstruel de Madame sapiens, contrairement a une idée très répandue.

En effet, le cycle menstruel de la femme est de 28 jours en moyenne, mais il varie de 24 à 35 jours alors que la révolution synodique dure 29,5 jours. Le cycle menstruel n’existe que chez les femelles de primates, dont Homo sapiens, ou les chimpanzés. A titre indicatif, le cycle de la femelle de chimpanzé a une durée moyenne de 32 jours (Dorozynski, 1993). Mais cessons de parler de sapiens, parce que côté raisonnement et jugeote, dans votre équipe çapionce serait de meilleur aloi.(...) ».

(Avec l’autorisation de l’auteur)

Notes

[1] Voltaire in Dictionnaire Philosophique, article Superstition

[2] Le Cercle Zététique est une association d’enquête et d’information sur les phénomènes réputés paranormaux, l’histoire dite mystérieuse et les pseudo-sciences en général. L’approche est sceptique, mais sur le plan méthodologique, pas sur le plan philosophique (même si le CZ est composé pour l’essentiel de non-croyants). La zététique (du grec zeiten qui signifie chercher) est une méthode qui consiste à aller chercher l’information à sa source et à approcher les faits avec la rigueur et l’objectivité du scientifique. Elle édite une revue (Enquêtes Z, ex Cahiers Zététiques) Dont un numéro "La Bible revisitée" devrait vous intéresser, ainsi que les différents articles réalisés sur le Suaire de Turin. En résumé, le CZ a pour objectifs la démystification et l’information. Ecrire au siège qui transmettra.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette